Terrain multisports

Voeux 2017 de la municipalité

Le mot du Maire

 

Chers amis, habitants de Cogles…

Cette cérémonie des vœux est un événement essentiel de la vie de nos collectivités ; elle revêt, aujourd’hui un caractère particulier.

Caractère particulier d’abord, car en cette période troublée, au cœur d’un monde instable soumis aux extrémismes meurtriers de Nice à Berlin, d’Azaz à Istanbul, il nous est rappelé la nécessité de porter sur nos territoires, chaque jour et avec force, les valeurs qui nous unissent, celles de notre République : liberté, égalité, fraternité.

Caractère particulier ensuite, car le 1er janvier, alors que 2017 vivait ses premières heures, est née la commune des PORTES DU COGLAIS. Notre commune nouvelle est issue de la volonté enthousiaste et responsable des élus de Montours, La Selle-en-Coglès et Coglès d’adapter leur structure administrative à la réalité de la gestion des collectivités. Cette décision est celle de l’efficacité, afin de nous donner les moyens de répondre à vos souhaits et légitimes aspirations, qui en 2017, sont évidemment différents de ceux portés par nos prédécesseurs, le 14 décembre 1789, lorsqu’étaient créées nos communes anciennes. Cependant, La Selle-en-Coglès, Montours et Coglès, subsistent. En devenant communes déléguées, elles voient leur identité préservée et constitueront, encore, cet échelon de proximité auquel, tous, nous sommes attachés.

Concrètement, les communes déléguées conservent leur nom, leurs limites territoriales, leur mairie et jusqu’en 2020, leurs élus. Vous serez toujours accueilli à la mairie de Coglès pour les questions d’urbanisme, d’état civil, ou de réservation de salles…et si elle est fermée, vous pourrez vous adresser aux deux autres mairies déléguées. Les changements importants résident dans l’organisation interne. Une nouvelle organisation politique sera arrêtée, le 11 janvier prochain, lors de l’installation du conseil municipal de la commune nouvelle. Les 41 conseillers municipaux de nos trois communes éliront, le maire des Portes du Coglais.

Un nouveau chapitre s’écrira, alors… Permettez-moi, à ce stade de mon propos, de saluer et remercier très particulièrement et très chaleureusement, Monsieur Malapert et Monsieur Simon, à la fois, pour la qualité de nos échanges mais aussi l’enthousiasme et l’esprit qui a animé nos travaux durant cette année de construction. Jamais, Coglès, Montours et La Selle-en-Cogles n’avaient été aussi proches… Eh bien, l’histoire du territoire était en marche, aujourd’hui elles ne font plus qu’une.

Si notre structure communale se transforme sereinement et librement, le législateur a imposé, autoritairement aux Communautés de communes, de se regrouper afin d’atteindre le seuil de 15000 habitants. Ainsi Coglais Communauté, Antrain Communauté et Romazy sont devenus un seul et même EPCI : Couesnon Marches de Bretagne, le 1er janvier dernier. Cette fusion, aura naturellement, des conséquences sur l’organisation interne de nos communes, et les compétences qu’elles exercent…

2016, a été riche de projets réalisés :

La sécurité des piétons dans le bourg et le centre bourg était une priorité affirmée. Ainsi nous avons dès le printemps procéder à la création d’un plateau ralentisseur, efficace, à l’entrée du bourg, à l’installation de coussins berlinois, dans le lotissement du Domaine des Lavandières et à la réalisation d’une signalétique adaptée aux abords de l’école. Cette dernière est évidemment une solution provisoire sur un site scolaire, pour lequel il serait souhaitable que les aménagements et infrastructures soient repensés, globalement, dans le cadre d’un partenariat constructif entre la municipalité et l’organisme gestionnaire.

La sécurité des automobilistes est un autre enjeu d’importance. L’état extrêmement détériorée des routes communales nécessitait, depuis de nombreuses années, l’intervention de la municipalité. Ainsi, après avoir restauré la route de la Noë en 2014, celles de la Villais et de la Rafoulais en 2015, nous avons fait le choix d’un investissement important sur la route de la Hyais, dont le résultat est très satisfaisant. Parallèlement, une troisième saison d’entretien en point à temps a été réalisée et naturellement la poursuite de cet effort sera proposée au conseil municipal au cours de cette année.

La qualité de notre environnement participe à l’attractivité de Coglès. Aussi, l’ensemble des panneaux indiquant les lieux-dits, souvent dans un état épouvantable, ont été remplacés. La création de la commune nouvelle, générera, cette année, dans la cadre des opérations d’adressage, la fabrication et la pose de 370 plaques dans le bourg et en campagne. En effet, afin de résoudre d’éventuels conflits d’adressage entre nos 3 communes, il a été proposé qu’elles fassent l’objet d’une numérotation les distinguant. Ainsi, Montours se verra attribué, les numéros entre 0 et 100, Cogles 100 et 200 et La Selle en Cogles 200 et 300.

L’amélioration du cadre de vie des habitants de Coglès, est et sera la priorité des années futures. Dès l’automne a été lancée une phase d’étude relative à l’effacement des réseaux dans le bourg. Si le conseil municipal des Portes du Coglais, ce que je souhaite ardemment, le décide, le programme important de travaux devraient pouvoir débuter, en partenariat avec le SDE fin 2017.

Ces actions significatives, en cœur de bourg, s’inscrivent dans un plan global, qui après la création du terrain multisport et la rénovation du clocher de l’église, voit s’achever la construction du commerce multi-service, face à la mairie, dont l’ouverture est prévue pour le début du printemps. Cet équipement, de très grande qualité, permettra d’assurer la pérennité d’une activité commerciale à Coglès. Il est le fruit, de la volonté des élus des Portes du Coglais de mutualiser et répartir sur ce territoire les services offerts. Son mode de gestion novateur et original en assurera l’équilibre : une association très forte liant la collectivité et le gérant, qui disposera d’une réelle autonomie, et sera rémunéré, par les bénéfices issus de l’activité. 
Enfin, le développement futur de Coglès et l’accueil de nouveaux habitants imposent que soient envisagés à très court terme, des travaux de modification de la station d’épuration, qui arrive à saturation, avec pour objectif d’accroitre sa capacité de raccordement et de traitement. Les premières études ont été commandées en 2016, le processus se poursuivra de manière efficiente l’année prochaine.
?
A titre personnel, je tiens à saluer l’ensemble des élus de Coglès pour leur implication. Au sein des diverses commissions ils s’investissent avec un vrai dynamisme, une belle énergie et permettent la réalisation de ces projets en y apportant une réelle plus-value. Nathalie Prime a été nommée, au mois de novembre, conseillère déléguée à la jeunesse, aux activités scolaires et périscolaires ainsi qu’à la vie associative et sportive. Elle est désormais votre référente pour toutes ces questions, je la remercie, ainsi que l’ensemble des membres du conseil municipal pour cette implication permanente au service de Coglès.

Ma gratitude va aussi aux membres du CCAS, dont l’engagement permet l’organisation du traditionnel banquet mais aussi de la Fête des Mères, durant laquelle est remis un chèque cadeau aux mamans des nouveau-nés ; et du portage des colis de Noël aux résidant coglais des EPHAD et établissements de santé.

Aux côtés des élus, je souhaite saluer l’action des agents de notre collectivité. Evelyne Di Costanzo, Patricia Menuet, Christophe Letendre, Emile Lepennetier, Yves Villerbu et Nicolas Garel, qui, au quotidien font preuve d’un grand professionnalisme et d’une totale et très efficace détermination au service des habitants de Coglès. J’adresse des remerciements particuliers, en votre nom à tous à Yves Villerbu, qui, fin février, fera valoir ses droits à la retraite.

Enfin, Merci aux nombreux bénévoles membres des associations de la commune, dont l’action a permis au-delà des activités traditionnelles auxquelles nous sommes tous attachés, le succès remarquable du téléthon, que Coglès réorganisait cette année.

Aussi pour conclure, je vous adresse tous mes vœux : vœux de soutien et solidarité dans les difficultés rencontrées (avec une pensée particulière pour tous ceux qui a Coglès ou ailleurs sont dans l’incertitude et l’angoisse d’une situation professionnelle menacée), vœux de réussite dans vos projets et entreprises et vœux de satisfactions personnelles et familiales.

Excellente année 2017 à vous toutes et tous, durant laquelle je vous invite à une efficace interactivité avec la municipalité, par le biais de notre site internet très régulièrement actualisé.

 Aymar de Gouvion Saint Cyr

 

ceremonie-des-voeux-a-cogles

Le Clos des roses

 Lotissement le Clos des Roses à Coglès 

 

A vendre, 3 terrains viabilisés à partir de 16 000 TTC (640 m² à 813 m²). Des atouts :

  • Libre choix de constructeur.
  • A proximité de l’autoraute des Estuaires (A84), sur l’axe Rennes-Caen.
  • ?A 40min de Rennes, 10 min de Fougères, 10 min de Saint-James, 20min du Mont-Saint-Michel.

 

?Les 3 lots restants (cliquez le lien ci-dessus)

 

Renseignements :

  • Mairie de Coglès : 02.99.98.60.68
  • SEM du Pays de Fougères (site) : 02.99.94.75.73

 

Photo aérienne

photo-aerienne

L’énergie dans l’habitat

logo-info-energie

Les gestes simples pour réduire sa facture de chauffage

Le poste chauffage représente à lui seul en moyenne 65% de la consommation d’énergie d’un logement ! En modifiant uniquement ses comportements ou en opérant des petits investissements judicieux, on peut déjà réduire nettement sa consommation.

-  Augmenter de 1°C la température du chauffage au-delà de 19°C conduit à une surconsommation d’énergie de 7 %.

– Si vous vous absentez plus de deux heures dans la journée, ne coupez pas complètement votre chauffage, mais baissez-le de 3 à 4 degrés. De la même façon, 16°C dans la maison la nuit, c’est suffisant. Pour cela utilisez un système de régulation (thermostat d’ambiance ou horloge de programmation).

-  Fermez bien les volets la nuit : cela vous évitera d’importantes pertes de chaleur par les vitrages et diminuera la sensation de froid devant les fenêtres. (pertes de chaleur par les fenêtres réduites de 30 à 50%).

– Laissez les grilles de ventilation dégagées. Elles évacuent l’humidité et évitent les moisissures.

-  Pour aérer une pièce, 5 minutes suffisent. Il est indispensable d’aérer. Mais ne laissez pas vos fenêtres ouvertes trop longtemps pour éviter de refroidir les pièces et coupez votre système de chauffage dans les pièces aérées.

– Pensez à l’entretien de votre chaudière. Une chaudière régulièrement entretenue, c’est 8 à 12% d’énergie consommée en moins. Le chauffage est la partie importante de votre facture d’énergie. Pensez à vérifier la température de vos pièces ! Dans les pièces de vie 19 degrés c’est suffisant.

Pour en savoir plus :
L’Espace INFO-ENERGIE du Pays de Fougères
Permanences du lundi au vendredi de 13H30 à 17H30
N° Vert : 0 805 203 205
Au Pays de Fougères, 36 rue de Nantes à FOUGERES
infoenergie@pays-fougeres.org

www.bretagne-energie.fr

Présentation de la mission d’espace INFO?ENERGIE

Un lieu privilégié pour concevoir et améliorer son habitat, réduire ses consommations d’énergie, choisir son mode de chauffage, s’informer sur les énergies renouvelables, le choix de matériaux, …

L’Espace INFO?ENERGIE du Pays de Fougères, est un service de conseil gratuit, neutre et indépendant financé par l’ADEME Bretagne (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie) et le Conseil Régional de Bretagne. 

Vous avez un projet de construction, de rénovation, des questions sur l’isolation thermique, les systèmes de chauffage, les énergies renouvelables, la réglementation, les labels de performance…

Vous souhaiteriez avoir une idée des investissements et connaître les aides financières existantes ?
Alors n’hésitez pas à prendre contact avec un conseiller au 0 805 203 205 (Appel gratuit depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30.

Le renforcement de notre service nous permet de vous accueillir sur rendez-vous, du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30, dans les locaux du Pays de Fougères au 36 rue de Nantes à Fougères.
.
http://www.bretagne-energie.fr/

Coglès éligible au PTZ

 Coglès éligible au PTZ depuis le 1 janvier 2015 

La mesure faisait partie du plan pour la relance du logement annoncé par Manuel Valls à la rentrée 2014, et appliqué dans la loi de finances pour 2015 ; dès aujourd’hui, les maires ruraux peuvent savoir si leur commune fait partie de celles où leurs administrés peuvent, depuis le 1er janvier dernier, accéder au prêt à taux zéro (PTZ) pour l’achat d’un logement ancien, à condition toutefois d’effectuer des travaux de rénovation.
Rappelons que le PTZ est destiné à l’accession à la propriété d’un logement neuf en priorité ; jusqu’ici, on ne pouvait en bénéficier pour l’achat d’un logement ancien que s’il s’agissait d’un logement HLM mis à la vente.
5 920 communes « sélectionnées pour leur caractère rural, leur niveau de services et d’équipements existants et leur potentiel de logements à réhabiliter pouvant être remis sur le marché », ont donc été incluses dans une zone spéciale dont les habitants sont éligibles au PTZ pour l’ancien, a précisé lundi Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité, dans un communiqué.
Un décret du 30 décembre dernier précise ces critères de sélection : les communes sélectionnées appartiennent à des agglomérations de moins de 10 000 habitants, elles ont toutes un taux de vacance de logements « supérieur ou égal à 8 % », et au moins huit « équipements et services intermédiaires et de proximité de types différents ».
L’obtention du prêt est conditionnée à des travaux de rénovation ou d’amélioration « d’un montant au moins égal à 25 % du coût total de l’opération », a-t-elle ajouté, affirmant que le PTZ obtenu est « aussi avantageux » que pour une opération de construction neuve. Les travaux devront être faits « dans un délai de trois ans »
La mesure vise à « favoriser la revitalisation des centres-bourgs », dont les logements, parfois très anciens, sont souvent vétustes, en mauvais état ou ne bénéficient pas du confort moderne souvent nécessaire pour attirer de jeunes ménages dans les bourgs ruraux.
Si l’on observe la carte de la répartition des communes éligibles, on observe une forte concentration en Bretagne, Loire-Atlantique et Basse-Normandie, ainsi que dans l’ensemble Poitou-Charentes – Limousin. Elles sont globalement nombreuses sur le centre élargi de la France.

Consulter l’arrêté du 30 décembre 2014 fixant les conditions d’applications du décret.

Plan Local d’Urbanisme

Plan Local d’Urbanisme (PLU) de Coglès : Modification n°1

 

Publié le 28 Août 2015
Dans le cadre de la modification n°1 du PLU de Coglès, une Enquête Publique s’est tenue en mairie de Coglès du mardi 7 juillet 2015 au samedi 8 août inclus.

Par arrêté n°2015-63-2.1 du 12 juin 2015, le Président de Coglais Communauté Marches de Bretagne a ordonné l’ouverture d’une enquête publique sur le projet de modification n°1
du PLU de la commune de COGLES portant sur :

La création d’une orientation d’aménagement portant sur la création d’un commerce multiservices sur la zone 1AU Rue Saint Jean,
– La création d’un emplacement réservé portant sur l’aménagement de la voirie et la création d’équipements publics aux abords de l’établissement scolaire,
– La suppression d’une zone 1AU au profit du zonage A,
– L’ajout d’une servitude eau potable au plan des servitudes,

Madame Christiane PRIOUL a été désignée en qualité de Commissaire-Enquêteur titulaire par Madame la Présidente du Tribunal Administratif de Rennes, et Madame Margaret BOUTEILLER, en qualité de Commissaire-Enquêteur suppléant.

L’enquête s’est déroulée en Mairie de Coglès du mardi 7 juillet 2015 à 9h00 au samedi 8 août 2015 inclus à 12H30.

A l’issue de l’enquête, le dossier d’enquête publique est consultable au siège de la Communauté et/ou en Mairie de Cogles à compter du 27 août 2015 durant un an.

Documents à consulter : Modification-n-1-du-PLU-de-Cogles.

Le bourg de Coglès

Le prieuré joignait l’église et le chemin qui conduisait au manoir de Marbré. Une maison du XVIème siècle est percée à son pignon de deux meurtrières ; sa façade possède des ouvertures en plein cintre et une grosse corniche modillonnée.

Le vicomte le Bouteiller signale une voie romaine de Nantes à Avranches se pronlogeant vers le nord en passant à l’est de Saint-Brice-en-Coglès et en gagnant Coglès pour se diriger vers Saint-James-de-Beuvron.

 

Paul Banéat « Le département d’Ille-&-Vilaine » – 1927

Route de Saint-James-de-Beuvron

Ancienne Chapelle de la Potelais, à 1300m du bourg et 100m à l’ouest de la route, elle a été reconstruite récemment.

Ancien manoir de Marbré, à 2 kil. 200 du bourg, sur le bord ouest de la route. C’était la maison seigneuriale de la paroisse. Sa chapelle n’existe plus. Il appartenait aux seigneurs de ce nom en 1380 et 1456, aux de la Piguelaye en 1471 et 1540, aux d’Erbrée seigneurs de la Chèze en 1559, et fut vendu par eux en 1561 aux de la Malonnerie. Il passa par alliance aux Beillet en 1588, par alliance à nouveau, aux de Vergier seigneurs du Tertre au début du XVIIème siècle, puis par succession aux de la Villegontier, une nouvelle fois, par alliance aux des Antieux au milieu du XVIIIème siècle et enfin par succession aux le Bouteiller seigneur des Haries en 1788.

 

Paul Banéat « Le département d’Ille-&-Vilaine » – 1927